TRANSITION ECOLOGIQUE

08.04.2021

Vous vous êtes engagés à consacrer au moins 5% des investissements à des actions en faveur de la Transition Ecologique. Comment cela se traduit-il pour 2021 ?


En effet, pour la première fois, les Orientations Budgétaires présentées lors du Conseil Municipal du 18 mars prévoient une enveloppe consacrée aux investissements en faveur de la Transition Ecologique et Energétique.

Comme nous l’avions annoncé : c’est un axe majeur sur lequel nous avons la volonté de porter un effort à la hauteur des défis que nous devons relever.

Pourquoi un paragraphe spécifique dans ce budget 2021 ?

La TEE est un sujet transversal, une nécessité, qui doit être présent dans l’ensemble de nos actions. En formalisant un chapitre budgétaire dédié sur le volet investissement, nous souhaitons donner plus de visibilité à ces actions, faire effet de levier sur des financements dédiés et dès que c’est possible choisir les investissements les plus respectueux de l’environnement, les moins impactant pour le climat et pour la planète, afin d’ancrer la transition écologique au cœur de nos actions.

Pouvez-vous nous donner des exemples concrets des investissements envisagés en 2021 ?

Bien sûr, nous poursuivons des actions déjà engagées mais nous souhaitons également lancer de nouveaux chantiers.

En 2021, nous prévoyons d’investir dans les mobilités douces en leur faisant une place, partout où cela est possible et nécessaire. L’objectif est de faire cohabiter de manière apaisée les piétons, cyclistes et les conducteurs de véhicules à moteurs.  Le Cabinet ID Cité accompagne la commune, dans le cadre d’une assistance à maîtrise d’ouvrage, dans les réalisations concrètes qui seront visibles dès cette année dans certaines zones « cœur de quartier » : aménagement d’espace, zones 30 km/h, partage de chaussée, stationnement vélos etc.

Pour le vélo, avec le Syndicat de Mobilités nous avons répondu à l’appel à projet du Département, afin d’élaborer un schéma cyclable à l’échelle d’Uztaritze et des communes voisines (Arcangues, Bassussarry, Jatxou), en s’appuyant sur l’axe structurant du chemin de halage.

L’amélioration de la performance énergétique (économies d’énergie, isolation, et recours aux énergies renouvelables) sera poursuivie avec un renouvellement de chaudière, l’acquisition de systèmes d’éclairages publics solaires pour équiper des secteurs éloignés du réseau électrique.

Enfin nous engageons les études sur le projet d’aménagement du site Errepiragaraia (ancienne gravière), et nous investirons dans des dispositifs en faveur de la participation citoyenne.

Tout est-il visible dans ce budget d’investissement?  

Evidemment beaucoup d’actions en faveur de la TEE peuvent se réaliser dans le cadre des opérations courantes de la commune et ne se traduisent pas nécessairement par des investissements. Ainsi les subventions pour l’acquisition de Vélo électriques seront maintenues dans le budget de fonctionnement.
 
Autre exemple : depuis le mois de février une nouvelle organisation des services techniques permet à un agent (Valérie Picabéa) de consacrer 50% de son temps à l’animation transversale de la démarche et au pilotage de projets TEE en lien avec les élus.

De même les actions de sensibilisation visant la réduction voire le « zéro déchet » sont poursuivies. Ainsi, dès que cela est possible le recours à des produits recyclés est privilégié, par exemple dans la réfection de voieries, des granulats recyclés sont utilisés dans la constitution des enrobés.